Erik Clavery, Champion du monde de Trail, participe au Trail Golfe 56km 2012

Interview D’Erik Clavery, champion du monde de Trail,
par Christophe Faligon de YANOO Run Communauté



Comment vas-tu depuis l'écoTrail ? As-tu bien récupéré ?

Et bien depuis l'EcoTrail, j'ai pris une semaine de repos complet avant de
repartir pour un cycle d'entraînement. Maintenant, la page est tournée et je
regarde vers mes nouveaux objectifs.
Effectivement, c'est un grand plaisir de débuter la saison en remportant son
premier gros objectif, mais la saison ne s'arrête pas là. Il faut continuer
à travailler !

Que feras tu avant le 56 km du Raid ? Quelques courses ?

Avant le Trail 56km du Morbihan, je vais participer à la TransVulcania aux
Canaries, pour commencer à accumuler du dénivelé en vue de mes prochains
objectifs, que sont notamment la CCC et le Grand Raid de la Réunion.
J'axe effectivement ma préparation principalement sur le dénivelé. Le
Morbihan sera juste la petite entorse, car je souhaitais courir à proximité
de la maison (Nantes), mais malgré tout avoir une course de bon niveau pour
me tester.

Quel est l'objectif pour toi sur le 56 km, faire un chrono ou placer une
sortie longue ?


Pour le Trail du Morbihan, les objectifs sont multiples. Tout d'abord faire
du volume, mais bien sur, être le meilleur possible, comme sur chacune de
mes courses. Et puis c'est une course du Trail Tour National. Et même si je ne suis pas
certain de pouvoir courir les 4 courses nécessaires pour être classé, ça me
permet d'être présent sur le circuit, justement après l'Eco Trail de Paris
qui en faisait également partie.

Connais-tu le Golfe du Morbihan ?

J'avais déjà couru à Vannes il y a deux ans. J'y avais terminé second, mais
après une gestion de course désastreuse. J'étais parti trop vite et j'avais
explosé en vol, laissant la victoire à Romuald De Paepe. Mais j'aimerais
bien l'accrocher cette fois ci !

Penses-tu avoir affaire à un parcours facile ?

Les souvenirs que j'en ai sont effectivement que c'est un parcours roulant.
Mais nous y avons des panoramas magnifiques sur le Golfe du Morbihan, et
c'est une autre vision du Trail que nous offre cette course.

Feras tu un repérage ?

Avec ma préparation axée principalement sur le dénivelé, je ne pense pas que
je ferais de repérage. Cette course me servira essentiellement de
préparation, mais je l'aborderais quand même le plus sérieusement possible.


Dans quelques années, te lanceras tu à la conquête du Grand Raid de 177 km ?

Ohhh oui ! Très certainement ! Les paysages sont uniques sur cette course,
et je crois que c'est un passage obligé. Il n'y a pas le dénivelé que l'on
rencontre sur les ultras les plus réputés que sont l'UTMB et la diagonale des
Fous à la Réunion, mais je pense qu'il mérite son nom au sein des grands Ultras.

J'ai eu l'occasion de voir plusieurs portions du parcours, et c'est vraiment quelque chose à faire je pense !

 

 

Le 28 mai 2012

Commentaires (0 commentaire)


Soumettre un commentaire
Nom : *
E-mail : *
L'avatar Gravatar est basé sur cet e-mail.
Site internet :
Commentaire : *
 

< Revenir aux articles