L'Ultra Marin Raid du Golfe - 177 km - la mi course - 4h24 du matin

La mi-course sur le 177 km

Comme l’an passé, Christian Dilmi a pris la tête de la course à Sarzeau, au 60e km. Vraiment à l’aise, estimant les conditions météos idéales, sans avoir à accélérer il a pris un avantage de 19 minutes sur son frère Ludovic en 36 km et 22’ sur Alain Simon, 4e en 2012.

Serein lors de la traversée du Golfe en Zodiac, le champion de France des 24 heures a déclaré : « Une fois que l’on rejoint Locmariaquer, on a l’impression de basculer.  Maintenant, je vais gérer entre 10 et 11 km/h de moyenne. Par contre, ce n’est pas encore gagné. On n‘est jamais à l’abri d’un énorme coup de bambou. Aussi, il faut rester concentrer sur l’effort, sinon à la moindre racine, on risque la chute »

Et s’il ne semble pas marqué par la fatigue, le double vainqueur de cette épreuve a concédé : « Je commence à avoir les jambes lourdes »

 Plus loin, Stéphane Ruel, récemment vainqueur de l’Ultr’Ardèche et du Raid de l’Archange apparaissait en difficulté. Idem de Jean-François Harruis, victorieux en 2009 qui a indiqué au 80e km : « Je me sens moyen »

Chez les féminines, Amandine Roux surprend. Alors, qu’elle n’a jamais accompli plus de 100 km, la distance ne semble pas l’inquiéter et pour l’instant, elle domine toutes ses adversaires. Maintenant, pour elle le plus dur va consister à affronter l’inconnu. Parviendra-t-elle à surmonter les difficultés, qu’elle va rencontrer.

Christian Dilmi arrivant à Sarzeau

Ludovic Dilmi arrivant à Port Nez

Amandine Roux à Sarzeau

Stéphanie Le Floch à Sarzeau

Christian Dilmi en zodiaque

 

Pour le Grand Raid :
http://sportinnovation.fr/suivi_track/public/index.php?crs=185


Le Raid :

http://sportinnovation.fr/suivi_track/public/index.php?crs=381


Le trail :

http://sportinnovation.fr/suivi_track/public/index.php?crs=382


La Marche :

http://sportinnovation.fr/suivi_track/public/index.php?crs=383

 

Le 29 juin 2013

Commentaires (0 commentaire)


Soumettre un commentaire
Nom : *
E-mail : *
L'avatar Gravatar est basé sur cet e-mail.
Site internet :
Commentaire : *
 

< Revenir aux articles