Les conseils de Caroline, coach du club Ultra Marin

 

RAVITOS

Vous pouvez essayer d’estimer vos besoins en fonction de votre allure entre chaque ravitaillement. Cela vous permettra de ne pas partir trop chargé. Prenez le temps de remplir votre poche à eau à chaque ravitaillement. Gardez toujours une ou deux barres de « secours » au fond de votre sac ou dans une poche. Vous pourrez prévoir une poche plastique ou en tissu pour y mettre des aliments que vous continuerez de consommer en marchant tranquillement. Variez les saveurs, alternez sucré et salé pour éviter la saturation. Buvez régulièrement par petites gorgées sans attendre d’avoir soif. Ne vous éternisez pas au ravitaillement car il est difficile de repartir. Prenez un peu de nourriture à consommer en vous changeant (épreuve longue). Tous les produits doivent être testés à l’entrainement.

Les ravitaillements salés sont composés de soupe, saucisson, fromage, Tuc, chips, pain blanc et pain complet. Le sucré : Pâtes de fruit, abricots et raisins secs, chocolat et sucre en morceaux, oranges, pommes, bananes. Eau plate, eau gazeuse et Coca seront servis dans vos gobelets. Des rampes à eau seront à votre disposition pour remplir les poches à eau. Ravitos chauds à Larmor Baden, Arzon, Sarzeau et arrivée : soupe, charcuterie, pain, pâtes ou purée, fromage, dessert lacté ou fruit.

Produits Effinov : Hydraminov menthe à Larmor Baden, Arzon, Sarzeau, Séné. Moelleux aux amandes et barres protéinées à Arzon.

Yaourts Sojasun et Vrai au ravitaillement de l’arrivée.

Biscuits La Trinitaine : sur tous les ravitaillements.

 

Caroline GUIDONI

Coach de la section Trail de du Club Ultra Marin

 

 

Le 08 June 2016

Commentaires (0 commentaire)


Soumettre un commentaire
Nom : *
E-mail : *
L'avatar Gravatar est basé sur cet e-mail.
Site internet :
Commentaire : *
 

< Revenir aux articles