Plans d’entraînement 2017 pour le Trail 56km de l'Ultra Marin

 

Pour les coureurs qui veulent boucler le parcours en moins de 7H, on pourra proposer des séances à haute intensité en pourcentage élevé de VMA, des séances sur micro circuit technique en conservant une fréquence cardiaque constante malgré les difficultés (côtes, descentes, escaliers…) pour optimiser le coût énergétique.  La FC sera une donnée plus pertinente que la VMA pour juger de l’intensité de l’effort sur ce type de terrain même si elle varie en fonction de la fatigue, du stress, de la température…La perception personnelle de l’effort permettra de mieux gérer les séances « no chrono, no GPS » pour courir à la sensation. Egalement des séances à vitesse spécifique (vitesse de course à maintenir  le plus longtemps pendant la compétition, différente de la vitesse moyenne) permettront de mémoriser les allures. Enfin les séances d’endurance à faible intensité pourront se terminer par des accélérations. Quelques séances en « negative split » permettront d’éviter une décroissance d’allure trop importante.

Pour les coureurs en plus de 7H, on maintiendra des séances de course à faible intensité et des séances de marche rapide pour mieux supporter cette alternance pendant la course.

Bonne préparation.

Caroline Guidoni,

Coach de la section Trail du Club Ultra Marin

 

Plan d'entraînement du Trail 56km (- de 7H)

 
 

 

Le 10 avril 2017

Commentaires (0 commentaire)


Soumettre un commentaire
Nom : *
E-mail : *
L'avatar Gravatar est basé sur cet e-mail.
Site internet :
Commentaire : *
 

< Revenir aux articles