René Heintz, 13ème participation au Grand Raid 177km

René Heintz (Hennebont - 56), participera pour la 13ème fois au Grand Raid 177km de l'Ultra Marin.

Nous le retrouverons cette année encore sur la ligne de départ ainsi que Patrick Gachet (Arradon - 56) et Bruno Hoellard (Sérent - 56) qui, comme lui, ont participé à toutes les éditions de la course.

 

Témoignage de René Heintz

C'est toujours un réel plaisir de prendre le départ de l'Ultra Marin, cette course qui a évolué au fil des éditions pour s'améliorer évidemment, qui a beaucoup grandi aussi mais tout en gardant une âme maritime avec la volonté d'offrir aux coureurs à pied la possibilité de vivre une belle aventure aux senteurs iodées.

Avec départ et arrivée sur la magnifique esplanade du port de Vannes et son atypique village de courses la logistique est grandement facilitée.

Binious et bombardes libèrent un peloton multicolore en liesse avec les nombreux et bruyants spectateurs pour un petit tour dans la vieille ville piétonne et c'est parti pour un grand tour du Golfe du Morbihan.

La météo nous réserve toujours quelques surprises, tantôt les pieds et même les mollets trempés par la marée haute. Suivant l'endroit traversé,  nous avons droit à de magnifiques couchers ou levers de soleil avec des couleurs incroyables, des fois arrosé et des fois aussi grillé mais heureux d'en être.

Toujours une délivrance d'arriver aux différents ravitos très bien garnis et variés tenus par des équipes de bénévoles souvent avec le sourire qui trouvent les mots pour nous encourager.

J'aime bien arriver à Locmariaquer de très  bonne heure le matin pour savourer cette fameuse traversée en zodiac sous le soleil. Elle est pas belle la vie !!!

A partir d'Arzon, la gestion de course commence vraiment mais ça ne m'empêche pas de bien profiter de ses magnifiques paysages iodés tout en faisant très attention aux nombreux pièges du parcours : racines, marches, balisage, plages, rochers, chemins, singles, zone Natura, chaleur extrême des fois ou fraicheur passagère.

Arrivé à Séné l'écurie se fait sentir, la fatigue aussi mais, avec l'espoir de bientôt en finir çà booste le moral. C'est toujours une grande émotion de franchir l'arche d'arrivée, de retrouver ou d'attendre les copains ou les compagnons de galère, éventuellement de se faire " retaper " par les kinés ou ostéos (p....n  que c'est bon après une bonne douche) en attendant les derniers coureurs car " finir c'est gagner " et la traditionnelle remise des prix.

Quelle belle expérience que de courir le Grand Raid Golfe du Morbihan autour de ce Golfe classé parmi les plus belles baies du Monde, à juste raison !

De mes 12 participations chaque édition a été une course différente mais avec à chaque fois beaucoup d'émotions, de belles rencontres, de retrouvailles tant au niveau des coureurs que des bénévoles ou des membres de l'organisation et j'adresse un énorme merci à tous, objectif atteint : 12/12 mais ce n'est jamais facile...

C'est un raid (le seul qualificatif pour bien le nommer) qu'il faut absolument faire une fois dans sa vie pour l'extraordinaire panorama traversé avec des vues à couper le souffle, de multiples odeurs et animaux, de rencontres et de souvenirs inoubliables avec une organisation au top, bref il faut la faire pour la raconter.

René HEINTZ

 

 

 

 

 

Le 17 juin 2017

Commentaires (1 commentaire)

1. par LAMART Le 19 juin 2017 à 15:50

Merci René pour ce fabuleux récit.
On sent l'expérience dans tes propos.
Je te souhaite une bonne balade pour ce 13ème essai.

Soumettre un commentaire
Nom : *
E-mail : *
L'avatar Gravatar est basé sur cet e-mail.
Site internet :
Commentaire : *
 

< Revenir aux articles