Réunion d'information sur l'Ultra Marin du 19 avril 2013

 

Compte Rendu de la Réunion d’information du vendredi 19 avril

au magasin Endurance Shop de Vannes

 

 

 
Diététique avec Christophe Faligon, représentant Effinov Sport et équipement avec Eric Pérot, directeur du magasin Endurance Shop de Vannes, en présence de Jean-François Harruis qui avait remporté l’épreuve du Grand Raid Golfe du Morbihan (177km) en 2009, de Chrystèle Célard, gagnante du Raid de 87km en 2010 et de Yannick le Bouc du Club Ultra Marin.

\

 

Diététique (Effinov Sport) avec Christophe Faligon

Dans les mois précédent la course, il est important de se préparer au quotidien en adoptant une alimentation saine en évitant les excès de sucres, de graisses et de féculents. Manger des fruits et des légumes et s’habituer à consommer des protéines le matin au petit déjeuner, surtout si vous vous préparez pour les trails longues distances, 177km et 87km.

A J-7 ou J-5 du départ, il faut diminuer les glycogènes présents notamment dans les pâtes, éviter de consommer du pain aux céréales complet et du pain de mie (contenant du sucre) afin d’éviter les problèmes gastriques pendant la course.

A J-4, consommer des fruits et légumes sans la peau et plutôt cuits.

Eviter les boissons à base de sucre ainsi que celles contenant du Maltose et prendre plutôt des boissons légères contenant du fructose.

Pendant la course, il faudrait boire quelques gorgées toutes les 7 à 8mn et ajouter à l’eau un complément alimentaire, sous forme de poudre par exemple ou une boisson aux légumes comme hydraminov.

Eviter les gels pour ne pas augmenter le taux de glycémie.

Prendre des proteines spécifiques telles que le soja. Effinov propose des boules de soja, faciles à emporter avec soi pendant la course.

Prévoir une ½ banane par heure.

Dans tous les cas, il faut tester les différents types d’aliments avant la course afin d’adapter votre alimentation selon vos sensibilités intestinales et vos préférences le jour J.

Après la course, il vaut mieux suivre un protocole de récupération alimentaire progressive pour la reconstruction des fibres musculaires et éviter de prendre des solides immédiatement. D'abord des liquides (pas de bière aussitôt après la course) puis des solides progressivement en petites quantités.

Jean-François Harruis confie qu'il a adopté une alimentation saine et diversifiée au quotidien et qu'il mange en quantité raisonnable. Pendant les courses, il prend plutôt des soupes froides à base de légumes et une ½ banane toutes les 2 heures ou une barre énergétique. En règle générale, il préfère ne pas manger trop de solides. « En principe, ceux qui font de bons scores mangent peu pendant l’épreuve, a-t-il remarqué ».

 

 

 

Informations complémentaires en diététique sportive sur la page conseils de l'Ultra Marin:

Conseils "Effinov Sport", avant, pendant et après la course

Et sur le site Effinov Sports:

Effinov: micronutrition et performance au naturel

 

Après une dégustation des produits Effinov (en vente au magasin Endurance Shop - Vannes),  Eric Pérot nous a parlé de l’équipement à prévoir pour la course.

 

Equipement (Endurance Shop)

Nécessité d'être à l'écoute de son corps pendant les entraînements afin de choisir un équipement convenable qui ne blesse pas aux aisselles ou aux cuisses. Il est primordial de tester les équipements avant l'épreuve et de prendre avec soi des vêtements et des chaussures déjà portés et confortables.

Les chaussures doivent donc avoir été testées et portées avant le départ. Il ne faut surtout pas prendre de chaussures neuves, ni même de chaussettes neuves qui risqueraient d'agresser le pied et éviter les chaussures en gore-tex. Le pied doit par ailleurs pouvoir travailler librement afin d'éviter les crampes.

Pour le Grand Raid de 177km, Eric et Chrystèle conseillent de prendre des chaussures de Trail lourdes (pas moins de 300 grammes) avec une bonne semelle et des renforts. Pour le Raid de 87km et le 56km ou les Traileurs courrent en général plus vite, des chaussures de route conviennent si elles ont une bonne accroche.

Prévoir un tannage des pieds avant la course, avec des pommades ou des crèmes adaptées, disponibles au magasin, pour assouplir le pied et éviter les irritations.

Le sac à dos doit être testé et retesté de manière à être bien sûr qu'il ne blessera pas pendant la course avec différentes poches sur le devant ou il sera possible de séparer le sucré du salé, les déchets etc...Le sac devra être bien accroché au dos et très stable afin d'éviter la fatigue inhérente aux balancements et les blessures.

Les maillots peuvent être près du corps ou pas (selon la chaleur).

Prévoir une veste légère en cas de pluie et un maillot supplémentaire en dessous.

Pour le Grand Raid de 177km, prévoir un sac de rechange et des vêtements pour la nuit, au ravitaillement de Sarzeau (transport des sacs à Sarzeau prévu par l'organisation) et à Larmor-Baden, un sac de rechange contenant des vêtements pour la journée pour continuer vers Vannes. Prévoir aussi à Sarzeau un bonnet et des gants pour la traversée en bateau de Port-Navalo ou il fait en général plus froid, surtout pour ceux qui traversent le golfe de nuit et au petit matin. Pour le Raid de 87km, prévoir un sac de rechange de vêtements pour courrir la nuit, au ravitaillement de Larmor-Baden.

Une bonne frontale (avec piles ou batteries de rechange) qui éclaire bien les sentiers, la nuit. Pour qu'elle ne blesse pas, on peut la mettre sur un bandana ou sur une casquette.

Pour ceux qui utilisent un GPS, prévoir une 2ème montre, surtout pour le Grand Raid car certains modèles ne durent pas au delà de 30H.

 

A prévoir aussi:

Un Bandana qui peut servir d'éponge en cas de besoin.

Des lunettes pour le soleil ou pour s'isoler, si nécessaire.

Des cuissards de compression.

Un corsaire pour protéger les genoux du froid.

2 ou 3 sacs en plastique pour se protéger lors des traversées de marécages.

une petite gourde pouvant contenir une soupe et être tenue à la main.

Le tél portable obligatoire et à avoir dans le sac à dos à portée de main.

Le plan de course

 

 

Pour Jean-François Harruis, il est important de faire les derniers entraînements dans les conditions exactes de la course avec tout le matériel, afin de bien vérifier l'équipement...et aussi, de travailler et préparer les muscles quadriceps avant la course pour pouvoir monter et descendre plus facilement les escaliers qui jalonnent certaines parties du circuit. C'est le cas notamment entre le Logeo et Port-Navalo, avant la traversée en bateau, sur le parcours du 177km.

 

Eric Pérot et Chrystèle Célard ont tous deux déjà participé plusieurs fois aux épreuves de l'Ultra Marin et seront heureux de vous informer, de vous conseiller et de vous présenter leurs nombreux équipements au magasin Endurance Shop de Vannes: choix de chaussures, maillots, vestes, sacs etc...Equipements spécifiques pour le Trail et le Running.

 

 

                                                 

 

 

 

 

 

Le 20 April 2013

Commentaires (1 commentaire)

1. par poignant romuald Le 22 April 2013 à 09:29

Merci pour ces conseils et ne manquerai pas de passer au magasin Endurance Shop pour les questions sans réponse
merci d'avance
Romuald

Soumettre un commentaire
Nom : *
E-mail : *
L'avatar Gravatar est basé sur cet e-mail.
Site internet :
Commentaire : *
 

< Revenir aux articles