Bien se préparer à l'Ultra Marin avec un podologue

 

Pour bon nombre de coureurs, la préparation d’une épreuve d’endurance concerne la nourriture et la préparation physique mais beaucoup négligent l’un de leur instrument principal……. LES PIEDS.

Le corps humain est une machine très complexe mais relativement bien faite.

La préparation physique, par le biais d’un entrainement progressif et structuré, permet de limiter les risques musculaires et tendineux et de préparer la peau aux efforts mais il est cependant vivement conseillé de compléter cette préparation par un entretien préventif des pieds.

L’hyperkératose que l’on peut retrouver  sous les  zones d’appui ou de frottement représente une protection primaire de ces zones  mais en cas de surépaisseur elle peut aussi devenir une zone à risque (apparition d’ampoules).

En ce qui concerne les ongles, ils  ne doivent  être ni trop longs, ni trop courts pour éviter les risques de traumatismes avec la chaussure (hématomes sous unguéaux, arrachements ou ongles incarnés).

Il est donc conseillé  de consulter un Podologue une quinzaine de jours avant l’épreuve afin de régulariser l’hyperkératose sans bien sûr l’enlever complétement et couper les ongles.

La préparation du pied doit débuter trois semaines avant la course (temps nécessaire à l’épiderme pour se renouveler) et se décompose en deux phases simultanées : le tannage et l’application de crème anti frottement.

Le tannage permet à l’épiderme de se préparer aux conditions extrêmes de la course en appliquant une solution d’acide citrique à  2% (voir du citron pur) à même la peau, sur le pied (du talon aux orteils et sur les bords latéraux) de façon quotidienne.

Il existe aussi des lotions dans le marché pouvant remplacer cet acide : le TANO de Akileïne Sport.

En complément, il convient aussi d’appliquer une pommade anti frottement (Nok de Akileïne Sport ) pour limiter les risques de fissures et d’ampoules.

Le jour de l’épreuve, certains préconisent la pose de bandages  utilisés habituellement pour les strappings voire, de produits type double peau sous les zones fragiles.

De plus il est très important d’appliquer une crème anti frottement de façon abondante sans la faire pénétrer, juste avant le départ.

 

 

                                                 

 

 

Durant l’épreuve 2014, une équipe de Podologues répartie sur tout le parcours sera disponible pour vous permettre de réussir votre challenge.

 

Bon courage à tous,

 

Christophe DENOYELLE

Association Nationale des Podologues du Sport  (ANPS)

http://www.anps-france.com/

 

Le 13 mars 2014

Commentaires (0 commentaire)


Soumettre un commentaire
Nom : *
E-mail : *
L'avatar Gravatar est basé sur cet e-mail.
Site internet :
Commentaire : *
 

< Revenir aux articles